Vous êtes ici : stephaneherens > métiers > couturières

Les couturières

Le cours de coupe

 

Introduction

Comme beaucoup de jeunes filles de son époque, ma mère, née en 1926, a suivi des cours de coupe à l'école.

Fig. 1 : la page de titre

Cliquez sur l'image pour une version plus grande

 

La confection, c'est-à-dire la production de vêtements standardisés, naquit pendant la première guerre mondiale aux Etats-Unis, pour permettre à l'armée américain d'habiller ses soldats à un faible coût.

Mais jusqu'à la seconde guerre mondiale, la confection ne représentera qu'un quart de la production de vêtements, le reste étant toujours fait à la maison, pour les gens de condition modeste, ou bien commandé chez la couturière (1).

Il était donc indispensable aux jeunes filles d'apprendre les bases nécessaires afin de couper les tissus et de pouvoir ensuite les assembler pour en faire des vêtements.

Cela leur permettait de confectionner elles-mêmes les vêtements qui constitueraient leur trousseau de mariage, et aussi le trousseau de leurs futurs bébés.

J'ai retrouvé l'un de cahiers de ma mère, que je vous présente ici, comme témoignage de l'éducation que nos parents et grands-parents ont connue.

 

(1) : Cf. "Prêt-à-porter", Wikipédia, 19 sep 2010, <http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Pr%C3%AAt-%C3%A0-porter&oldid=57248794> ((le lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre)

La prise de mesures

Afin de pouvoir faire un patron, il faut commencer par prendre des mesures.

Il est donc normal que plusieurs pages du cours étaient consacrées à ce sujet (fig 2 et 3).

Fig. 2 et 3 : la prise des mesures

Cliquez sur l'image pour une version plus grande